• info@jamonesjpd.com

  • +34 912 961 580

Comment ouvrir un jambon

DECOUVREZ NOTRE PATA NEGRA ACHETEZ-LE



Le Jambon 100% ibérique de bellota est peut-être le produit roi de la gastronomie espagnole, mais combien d’entre nous savent réellement trancher un jambon ? Si nous avons la bonne chance de recevoir une pate, savons-nous que faire avec elle ? Ou, directement nous allons à la boucherie pour qu’il nous la retourne tranchée en sachés.

Dès le début, nous nous voyons totalement dépasser : Comment est-ce qu’on ouvre un jambon? Ce n’est pas ci difficile comme on le croit.
Il faut le faire : le goût et l’arôme du jambon de bellota 100% ibérique tout frais coupé (et plus encore s’il est coupé par nous-mêmes) est incomparable!

Le premier pas est se faire avec les ustensiles nécessaires, que sont le support du jambon et le couteau pour jambon. C’est un couteau très aiguisé, de longue lame, étroite et flexible, que nous permettra couper des tranches très fines et ajuster au profil de la zone de coupage. En plus, il est convenable avoir un second couteau plus fort et court pour les labours de décroutage et nettoyage.

Allons-y alors:


• Placer le Jambon dans le support:
Le jambon doit se commencer par la maza, la part plus grande et gouteuse. Pour cela, on doit le placer dans le support avec le sabot vers le haut. Après, on doit l’ajuster bien pour que la pièce ne bouge pas et qu’elle nous permette trancher facilement.


• Éplucher le jambon:
Cette étape consiste à retirer la peau et la graisse extérieur que couvrent la zone qu’on va trancher, jusqu’à la zone de la viande. Si on prévoit finir la pate ce jour-même, on peut la éplucher entièrement mais si non, il vaut mieux le faire peu à peu, pour éviter qu’elle se sèche. En plus, on peut conserver les tranches de graisse de la couche extérieure pour couvrir la superficie de coupe, jusqu'à la suivante session. .

• À trancher:

Une fois nous ayant arrivé à avoir une superficie le plus plane possible, on peut commencer à couper : les tranches doivent être les plus fines possibles et avec une partie de graisse!!

A différence d’autres produits, dans la graisse du jambon se trouve la plus haute concentration d’arômes et saveurs, et doit se consommer avec la viande. On doit tenir en compte que comme la graisse de jambon a une haute proportion d’acide oléique, on peut la considérer comme une graisse bonne pour la santé. Pour cela, la retirer entièrement serait une grosse erreur!!


Selon on avance, il faut retirer la peau et la graisse des côtés. Pour cela, il vaut mieux le faire avec le second couteau, plus petit et fort, pour ne pas abîmer le couteau de jambon.

On coupe en direction inverse au sabot. Quand nous rencontrons l’os de la hanche, on doit réaliser des coupes incisives tout au tour de l’os, pour pouvoir faire les tranches propres.

• Les tranches:
Les tranches ne doivent pas avoir une largeur supérieure à 5 o 6 cm. C’est la forme juste pour qu’elles puissent rentrer sans problème dans la bouche et puissent produire une explosion de saveur.

Il est fondamental goûter le Jambon à température ambiance, aux alentours de 21ºC. On doit voir que la graisse est brillante et légèrement fondue.

• Tourner le jambon
Une fois finie cette zone, on doit tourner le Jambon, le plaçant avec le sabot vers la bas. On tranche la zone appelée Babilla, un peu plus sèche et moins infiltrées de graisse mais très savoureuse.
On doit profiter du jambon au maximum donc, les parties de plus difficiles accès et donc plus compliquer de trancher, on peut les couper en « taquitos », ils donnent une saveur fantastique a nombreux plats. En plus, une fois terminé le jambon, ne jetez pas les os, ils sont un ingrédient génial pour des ragoûts et des bouillons.


En plusieurs webs, on peut trouver les jambons, les ustensiles… Mais si vous voulez le kit complet, achetez le Set Maestro Jamonero de Juan Pedro Domecq.

Le Jambon 100% ibérique de bellota est peut-être le produit roi de la gastronomie espagnole, mais combien d’entre nous savent réellement trancher un jambon ? Si nous avons la bonne chance de recevoir une pate, savons-nous que faire avec elle ? Ou, directement nous allons à la boucherie pour qu’il nous la retourne tranchée en sachés.

Dès le début, nous nous voyons totalement dépasser : Comment est-ce qu’on ouvre un jambon? Ce n’est pas ci difficile comme on le croit.
Il faut le faire : le goût et l’arôme du jambon de bellota 100% ibérique tout frais coupé (et plus encore s’il est coupé par nous-mêmes) est incomparable!

Le premier pas est se faire avec les ustensiles nécessaires, que sont le support du jambon et le couteau pour jambon. C’est un couteau très aiguisé, de longue lame, étroite et flexible, que nous permettra couper des tranches très fines et ajuster au profil de la zone de coupage. En plus, il est convenable avoir un second couteau plus fort et court pour les labours de décroutage et nettoyage.

Allons-y alors:


• Placer le Jambon dans le support:
Le jambon doit se commencer par la maza, la part plus grande et gouteuse. Pour cela, on doit le placer dans le support avec le sabot vers le haut. Après, on doit l’ajuster bien pour que la pièce ne bouge pas et qu’elle nous permette trancher facilement.


• Éplucher le jambon:
Cette étape consiste à retirer la peau et la graisse extérieur que couvrent la zone qu’on va trancher, jusqu’à la zone de la viande. Si on prévoit finir la pate ce jour-même, on peut la éplucher entièrement mais si non, il vaut mieux le faire peu à peu, pour éviter qu’elle se sèche. En plus, on peut conserver les tranches de graisse de la couche extérieure pour couvrir la superficie de coupe, jusqu'à la suivante session. .

• À trancher:

Une fois nous ayant arrivé à avoir une superficie le plus plane possible, on peut commencer à couper : les tranches doivent être les plus fines possibles et avec une partie de graisse!!

A différence d’autres produits, dans la graisse du jambon se trouve la plus haute concentration d’arômes et saveurs, et doit se consommer avec la viande. On doit tenir en compte que comme la graisse de jambon a une haute proportion d’acide oléique, on peut la considérer comme une graisse bonne pour la santé. Pour cela, la retirer entièrement serait une grosse erreur!!


Selon on avance, il faut retirer la peau et la graisse des côtés. Pour cela, il vaut mieux le faire avec le second couteau, plus petit et fort, pour ne pas abîmer le couteau de jambon.

On coupe en direction inverse au sabot. Quand nous rencontrons l’os de la hanche, on doit réaliser des coupes incisives tout au tour de l’os, pour pouvoir faire les tranches propres.

• Les tranches:
Les tranches ne doivent pas avoir une largeur supérieure à 5 o 6 cm. C’est la forme juste pour qu’elles puissent rentrer sans problème dans la bouche et puissent produire une explosion de saveur.

Il est fondamental goûter le Jambon à température ambiance, aux alentours de 21ºC. On doit voir que la graisse est brillante et légèrement fondue.

• Tourner le jambon
Une fois finie cette zone, on doit tourner le Jambon, le plaçant avec le sabot vers la bas. On tranche la zone appelée Babilla, un peu plus sèche et moins infiltrées de graisse mais très savoureuse.
On doit profiter du jambon au maximum donc, les parties de plus difficiles accès et donc plus compliquer de trancher, on peut les couper en « taquitos », ils donnent une saveur fantastique a nombreux plats. En plus, une fois terminé le jambon, ne jetez pas les os, ils sont un ingrédient génial pour des ragoûts et des bouillons.


En plusieurs webs, on peut trouver les jambons, les ustensiles… Mais si vous voulez le kit complet, achetez le Set Maestro Jamonero de Juan Pedro Domecq.

Le Jambon 100% ibérique de bellota est peut-être le produit roi de la gastronomie espagnole, mais combien d’entre nous savent réellement trancher un jambon ? Si nous avons la bonne chance de recevoir une pate, savons-nous que faire avec elle ? Ou, directement nous allons à la boucherie pour qu’il nous la retourne tranchée en sachés.

Dès le début, nous nous voyons totalement dépasser : Comment est-ce qu’on ouvre un jambon? Ce n’est pas ci difficile comme on le croit.
Il faut le faire : le goût et l’arôme du jambon de bellota 100% ibérique tout frais coupé (et plus encore s’il est coupé par nous-mêmes) est incomparable!

Le premier pas est se faire avec les ustensiles nécessaires, que sont le support du jambon et le couteau pour jambon. C’est un couteau très aiguisé, de longue lame, étroite et flexible, que nous permettra couper des tranches très fines et ajuster au profil de la zone de coupage. En plus, il est convenable avoir un second couteau plus fort et court pour les labours de décroutage et nettoyage.

Allons-y alors:


• Placer le Jambon dans le support:
Le jambon doit se commencer par la maza, la part plus grande et gouteuse. Pour cela, on doit le placer dans le support avec le sabot vers le haut. Après, on doit l’ajuster bien pour que la pièce ne bouge pas et qu’elle nous permette trancher facilement.


• Éplucher le jambon:
Cette étape consiste à retirer la peau et la graisse extérieur que couvrent la zone qu’on va trancher, jusqu’à la zone de la viande. Si on prévoit finir la pate ce jour-même, on peut la éplucher entièrement mais si non, il vaut mieux le faire peu à peu, pour éviter qu’elle se sèche. En plus, on peut conserver les tranches de graisse de la couche extérieure pour couvrir la superficie de coupe, jusqu'à la suivante session. .

• À trancher:

Une fois nous ayant arrivé à avoir une superficie le plus plane possible, on peut commencer à couper : les tranches doivent être les plus fines possibles et avec une partie de graisse!!

A différence d’autres produits, dans la graisse du jambon se trouve la plus haute concentration d’arômes et saveurs, et doit se consommer avec la viande. On doit tenir en compte que comme la graisse de jambon a une haute proportion d’acide oléique, on peut la considérer comme une graisse bonne pour la santé. Pour cela, la retirer entièrement serait une grosse erreur!!


Selon on avance, il faut retirer la peau et la graisse des côtés. Pour cela, il vaut mieux le faire avec le second couteau, plus petit et fort, pour ne pas abîmer le couteau de jambon.

On coupe en direction inverse au sabot. Quand nous rencontrons l’os de la hanche, on doit réaliser des coupes incisives tout au tour de l’os, pour pouvoir faire les tranches propres.

• Les tranches:
Les tranches ne doivent pas avoir une largeur supérieure à 5 o 6 cm. C’est la forme juste pour qu’elles puissent rentrer sans problème dans la bouche et puissent produire une explosion de saveur.

Il est fondamental goûter le Jambon à température ambiance, aux alentours de 21ºC. On doit voir que la graisse est brillante et légèrement fondue.

• Tourner le jambon
Une fois finie cette zone, on doit tourner le Jambon, le plaçant avec le sabot vers la bas. On tranche la zone appelée Babilla, un peu plus sèche et moins infiltrées de graisse mais très savoureuse.
On doit profiter du jambon au maximum donc, les parties de plus difficiles accès et donc plus compliquer de trancher, on peut les couper en « taquitos », ils donnent une saveur fantastique a nombreux plats. En plus, une fois terminé le jambon, ne jetez pas les os, ils sont un ingrédient génial pour des ragoûts et des bouillons.


En plusieurs webs, on peut trouver les jambons, les ustensiles… Mais si vous voulez le kit complet, achetez le Set Maestro Jamonero de Juan Pedro Domecq.