• info@jamonesjpd.com

  • +34 912 961 580

Chorizo iberico

DECOUVREZ NOTRE PATA NEGRA ACHETEZ-LE



Chorizo iberico

Le chorizo iberico est sans doute la pièce de charcuterie plus connue du porc ibérique tant en Espagne comme en dehors ses frontières. C’est unepièce de charcuterie élaborée à partir de viande maigre de porc ibérique et de la grasse du même porc soigneusementsélectionnée. La viande joint avec la grasse, est premièrement hachée et puis assaisonnée. Dans le cas du porc 100% ibérique la quantité de grasse inclus dans le mélange sera beaucoup plus inferieure que dans le cas de porc ibérique non pure, car grâce à la haute richesse oléique de la grasse 100% ibérique le mélange acquis la texture et la saveur requis avec une quantité significativement inferieure.
Le mélange de viande et grasse ibérique est assaisonné avec des espèces, parmi lesquelles la plus relevant est le paprika, lequel donne au chorizo iberico son caractéristique saveur et couleur rouge. Selon les préférences de chaque fabriquant on peut utiliser paprika doux ou piquant ; à Jabugo, il est plus commun de trouver un chorizo moins piquant en cherche de resauter l’exceptionnel saveur de la matièrepremière. Néanmoins on trouvera aussi le Jabuguito, un chorizo iberico typique de cette région, lequel est plus petit, moins séché et avec un point de paprika plus haute ; unecombinaison qui fait de lui un ingrédient d’exceptionpour cuisiner.
À Juan Pedro Domecq, l’assaisonnement du chorizo ibérique est fait en suivant des recettes traditionnelles, du temps dans lequel l’abattage était une opération familial développé en sa totalité à la maison. Ils étaient un succès en ce-temps là et continuent à l’êtreaujourd’hui.
Une fois qu’on trouve le point exact d’assaisonnement qu’on cherche, le chorizo est introduit dans une tripe artificielle pour commencer son procédé de séchage. Ce procédé est développé dans une cave de séchage naturel pendant un période de 3 à 5 moins. Pendant le procédé le chorizo perdra un partie significative de son poids en fraiche, dans le cas du 100% ibériquec’est perdre arrivera même à un 30 ou 40%, ce que dérive en une concentration plus intense de son saveur. Notre équipe visitera la cave de séchages toutes les semaines à partir de troisième mois pour s'assurer que le chorizo iberico est emballé dans son point de maturation optimal. Une fois correctement maturé le chorizo est emballé sous vide avec un date de péremption d’un an.
Comme on faisait référence au début de l’article, le chorizo iberico est devenu un des grands ambassadeurs de la cuisine espagnole, toujours à cote de jambon de bellota 100% ibérique bien sûr. Son prix plus économique est son particulier saveur, facilitent son entré, ainsi comment son grand valeur comme condiment dans nombreux plats de la cuisine espagnole. N’importe quel restaurant espagnole n’est pas complet sans savoir du chorizo iberico dans sa cuisine, et pas seulement ça mais il y aussi un nombre croissant de grands chefs que apprécient aussi énormément le chorizo et aiment l’utiliser dans ses créations. Dans cette ligne on trouve des plats comme la Pâteavec chorizo et moules du chef espagnole à Londrès José Pizarro ou la Velouté de haricotes blanchesavec chorizo et langoustines du chef Phil Carnegie ouleMorue Islandaisavec avocat et chorizo, du chef Agnar Sverrisson.
Le chorizo iberico est sans doute la pièce de charcuterie plus connue du porc ibérique tant en Espagne comme en dehors ses frontières. C’est unepièce de charcuterie élaborée à partir de viande maigre de porc ibérique et de la grasse du même porc soigneusementsélectionnée. La viande joint avec la grasse, est premièrement hachée et puis assaisonnée. Dans le cas du porc 100% ibérique la quantité de grasse inclus dans le mélange sera beaucoup plus inferieure que dans le cas de porc ibérique non pure, car grâce à la haute richesse oléique de la grasse 100% ibérique le mélange acquis la texture et la saveur requis avec une quantité significativement inferieure.
Le mélange de viande et grasse ibérique est assaisonné avec des espèces, parmi lesquelles la plus relevant est le paprika, lequel donne au chorizo iberico son caractéristique saveur et couleur rouge. Selon les préférences de chaque fabriquant on peut utiliser paprika doux ou piquant ; à Jabugo, il est plus commun de trouver un chorizo moins piquant en cherche de resauter l’exceptionnel saveur de la matièrepremière. Néanmoins on trouvera aussi le Jabuguito, un chorizo iberico typique de cette région, lequel est plus petit, moins séché et avec un point de paprika plus haute ; unecombinaison qui fait de lui un ingrédient d’exceptionpour cuisiner.
À Juan Pedro Domecq, l’assaisonnement du chorizo ibérique est fait en suivant des recettes traditionnelles, du temps dans lequel l’abattage était une opération familial développé en sa totalité à la maison. Ils étaient un succès en ce-temps là et continuent à l’êtreaujourd’hui.
Une fois qu’on trouve le point exact d’assaisonnement qu’on cherche, le chorizo est introduit dans une tripe artificielle pour commencer son procédé de séchage. Ce procédé est développé dans une cave de séchage naturel pendant un période de 3 à 5 moins. Pendant le procédé le chorizo perdra un partie significative de son poids en fraiche, dans le cas du 100% ibériquec’est perdre arrivera même à un 30 ou 40%, ce que dérive en une concentration plus intense de son saveur. Notre équipe visitera la cave de séchages toutes les semaines à partir de troisième mois pour s'assurer que le chorizo iberico est emballé dans son point de maturation optimal. Une fois correctement maturé le chorizo est emballé sous vide avec un date de péremption d’un an.
Comme on faisait référence au début de l’article, le chorizo iberico est devenu un des grands ambassadeurs de la cuisine espagnole, toujours à cote de jambon de bellota 100% ibérique bien sûr. Son prix plus économique est son particulier saveur, facilitent son entré, ainsi comment son grand valeur comme condiment dans nombreux plats de la cuisine espagnole. N’importe quel restaurant espagnole n’est pas complet sans savoir du chorizo iberico dans sa cuisine, et pas seulement ça mais il y aussi un nombre croissant de grands chefs que apprécient aussi énormément le chorizo et aiment l’utiliser dans ses créations. Dans cette ligne on trouve des plats comme la Pâteavec chorizo et moules du chef espagnole à Londrès José Pizarro ou la Velouté de haricotes blanchesavec chorizo et langoustines du chef Phil Carnegie ouleMorue Islandaisavec avocat et chorizo, du chef Agnar Sverrisson.
Le chorizo iberico est sans doute la pièce de charcuterie plus connue du porc ibérique tant en Espagne comme en dehors ses frontières. C’est unepièce de charcuterie élaborée à partir de viande maigre de porc ibérique et de la grasse du même porc soigneusementsélectionnée. La viande joint avec la grasse, est premièrement hachée et puis assaisonnée. Dans le cas du porc 100% ibérique la quantité de grasse inclus dans le mélange sera beaucoup plus inferieure que dans le cas de porc ibérique non pure, car grâce à la haute richesse oléique de la grasse 100% ibérique le mélange acquis la texture et la saveur requis avec une quantité significativement inferieure.
Le mélange de viande et grasse ibérique est assaisonné avec des espèces, parmi lesquelles la plus relevant est le paprika, lequel donne au chorizo iberico son caractéristique saveur et couleur rouge. Selon les préférences de chaque fabriquant on peut utiliser paprika doux ou piquant ; à Jabugo, il est plus commun de trouver un chorizo moins piquant en cherche de resauter l’exceptionnel saveur de la matièrepremière. Néanmoins on trouvera aussi le Jabuguito, un chorizo iberico typique de cette région, lequel est plus petit, moins séché et avec un point de paprika plus haute ; unecombinaison qui fait de lui un ingrédient d’exceptionpour cuisiner.
À Juan Pedro Domecq, l’assaisonnement du chorizo ibérique est fait en suivant des recettes traditionnelles, du temps dans lequel l’abattage était une opération familial développé en sa totalité à la maison. Ils étaient un succès en ce-temps là et continuent à l’êtreaujourd’hui.
Une fois qu’on trouve le point exact d’assaisonnement qu’on cherche, le chorizo est introduit dans une tripe artificielle pour commencer son procédé de séchage. Ce procédé est développé dans une cave de séchage naturel pendant un période de 3 à 5 moins. Pendant le procédé le chorizo perdra un partie significative de son poids en fraiche, dans le cas du 100% ibériquec’est perdre arrivera même à un 30 ou 40%, ce que dérive en une concentration plus intense de son saveur. Notre équipe visitera la cave de séchages toutes les semaines à partir de troisième mois pour s'assurer que le chorizo iberico est emballé dans son point de maturation optimal. Une fois correctement maturé le chorizo est emballé sous vide avec un date de péremption d’un an.
Comme on faisait référence au début de l’article, le chorizo iberico est devenu un des grands ambassadeurs de la cuisine espagnole, toujours à cote de jambon de bellota 100% ibérique bien sûr. Son prix plus économique est son particulier saveur, facilitent son entré, ainsi comment son grand valeur comme condiment dans nombreux plats de la cuisine espagnole. N’importe quel restaurant espagnole n’est pas complet sans savoir du chorizo iberico dans sa cuisine, et pas seulement ça mais il y aussi un nombre croissant de grands chefs que apprécient aussi énormément le chorizo et aiment l’utiliser dans ses créations. Dans cette ligne on trouve des plats comme la Pâteavec chorizo et moules du chef espagnole à Londrès José Pizarro ou la Velouté de haricotes blanchesavec chorizo et langoustines du chef Phil Carnegie ouleMorue Islandaisavec avocat et chorizo, du chef Agnar Sverrisson.
Le chorizo iberico est sans doute la pièce de charcuterie plus connue du porc ibérique tant en Espagne comme en dehors ses frontières. C’est unepièce de charcuterie élaborée à partir de viande maigre de porc ibérique et de la grasse du même porc soigneusementsélectionnée. La viande joint avec la grasse, est premièrement hachée et puis assaisonnée. Dans le cas du porc 100% ibérique la quantité de grasse inclus dans le mélange sera beaucoup plus inferieure que dans le cas de porc ibérique non pure, car grâce à la haute richesse oléique de la grasse 100% ibérique le mélange acquis la texture et la saveur requis avec une quantité significativement inferieure.
Le mélange de viande et grasse ibérique est assaisonné avec des espèces, parmi lesquelles la plus relevant est le paprika, lequel donne au chorizo iberico son caractéristique saveur et couleur rouge. Selon les préférences de chaque fabriquant on peut utiliser paprika doux ou piquant ; à Jabugo, il est plus commun de trouver un chorizo moins piquant en cherche de resauter l’exceptionnel saveur de la matièrepremière. Néanmoins on trouvera aussi le Jabuguito, un chorizo iberico typique de cette région, lequel est plus petit, moins séché et avec un point de paprika plus haute ; unecombinaison qui fait de lui un ingrédient d’exceptionpour cuisiner.
À Juan Pedro Domecq, l’assaisonnement du chorizo ibérique est fait en suivant des recettes traditionnelles, du temps dans lequel l’abattage était une opération familial développé en sa totalité à la maison. Ils étaient un succès en ce-temps là et continuent à l’êtreaujourd’hui.
Une fois qu’on trouve le point exact d’assaisonnement qu’on cherche, le chorizo est introduit dans une tripe artificielle pour commencer son procédé de séchage. Ce procédé est développé dans une cave de séchage naturel pendant un période de 3 à 5 moins. Pendant le procédé le chorizo perdra un partie significative de son poids en fraiche, dans le cas du 100% ibériquec’est perdre arrivera même à un 30 ou 40%, ce que dérive en une concentration plus intense de son saveur. Notre équipe visitera la cave de séchages toutes les semaines à partir de troisième mois pour s'assurer que le chorizo iberico est emballé dans son point de maturation optimal. Une fois correctement maturé le chorizo est emballé sous vide avec un date de péremption d’un an.
Comme on faisait référence au début de l’article, le chorizo iberico est devenu un des grands ambassadeurs de la cuisine espagnole, toujours à cote de jambon de bellota 100% ibérique bien sûr. Son prix plus économique est son particulier saveur, facilitent son entré, ainsi comment son grand valeur comme condiment dans nombreux plats de la cuisine espagnole. N’importe quel restaurant espagnole n’est pas complet sans savoir du chorizo iberico dans sa cuisine, et pas seulement ça mais il y aussi un nombre croissant de grands chefs que apprécient aussi énormément le chorizo et aiment l’utiliser dans ses créations. Dans cette ligne on trouve des plats comme la Pâteavec chorizo et moules du chef espagnole à Londrès José Pizarro ou la Velouté de haricotes blanchesavec chorizo et langoustines du chef Phil Carnegie ouleMorue Islandaisavec avocat et chorizo, du chef Agnar Sverrisson.